Retour au travail des retraités du RRPE

Le retour au travail des retraités RRPE

est maintenant permis, à certaines conditions

 

Depuis le 1er mars, nous pouvons nous réjouir que le retour au travail des retraités du RRPE soit possible. Ce retour est toutefois étroitement encadré par des balises strictes qui feront en sorte que la durée de cette reprise de fonction soit limitée.

Le Règlement modifiant le Règlement d’application de la Loi sur le RRPE, lequel vient modifier les dispositions du retour au travail des pensionnés du RRPE, vient de paraître dans la Gazette officielle du Québec. Vous en trouverez copie ci-joint.

Conséquemment, à compter du 1er mars dernier, les pensionnés du RRPE qui reviennent au travail dans un emploi visé RRPE et qui décident de ne pas recommencer à cotiser à leur régime sur l’emploi occupé, pourront continuer de recevoir leur rente de retraite et le traitement de l’emploi occupé jusqu’à concurrence d’un montant correspondant à la différence entre le salaire de référence et le montant de la rente calculée par Retraite Québec. Des situations servant d’exemples vous sont présentées dans le document « Application des nouvelles dispositions » en fichier joint.

Également, tout pensionné du RRPE qui revient au travail dans un emploi visé RREGOP et qui décide de ne pas cotiser à nouveau à son régime de retraite pourra continuer de recevoir sa rente de retraite durant toute la durée de l’emploi et sans limite de traitement.

Le document INFO-2020-01 de la CÉRA accompagne également cet article pour vous faciliter la compréhension des nouvelles règles.

Vous comprendrez qu’une période d’ajustement, tant pour les employeurs que pour les retraités, sera nécessaire avant que tout soit définitivement en place.

Nous vous préviendrons de toute information nouvelle émanant de Retraite-Québec.

Salutations cordiales.

 

Laurent Aubin, président

La mission :

Favoriser le mieux être des membres

Les buts :

Étudier, promouvoir, développer et défendre les intérêts des membres. Collaborer avec les autres groupements pour favoriser les meilleures conditions économiques et sociales possibles des membres. Favoriser l’existence et le progrès des sections.

En savoir plus...

Partenaires

galerie photo (flickr)